Se connecter
Grades et tecniques en Judo

Grades et tecniques en Judo


Toute l'association

Les Grades en Judo 

 
 
 
 

En Judo, comme dans de nombreux arts martiaux, le niveau de maîtrise des pratiquants est représenté par un grade correspondant à une couleur de ceintures. Les grades représentent l'acquisition de compétences dans les 3 valeurs Shin - Gi - Tai (L'esprit, la technique et le corps).

Au Japon il n'existe que 3 couleurs de ceinture, les ceintures blanches, marrons et noire, même si les grades, les Kyu et les Dan sont bien plus nombreux. De plus pour les ceintures noires de hauts niveaux il existe deux ceintures supplémentaires la ceinture rouge et blanche (ceinture noire 6eDan) et la ceinture rouge (Ceinture noire 9eDan) mais elles ne sont portés que lors de grandes occasions (démonstrations, Galas et autres...)

 

 

 

 

 

Notions de techniques en judo

 

Le Judo est fait de nombreuses techniques que l'on classifie par familles. Il existe ainsi 2 grandes familles le Nage-Waza (techniques de projections) et le Katame-Waza (techniques de contrôles). Le Nage-Waza est lui-même subdivisé en sous-familles qui sont les Te-Waza (techniques des mains et des bras) qui permettent de projeter un adversaire par un déplacement judicieux du corps et un déséquilibre provoqué par les bras, Koshi-Waza (techniques des hanches) ou là le contact du corps avec l'adversaire permet de le soulever et ainsi de le projeter, les Ashi-Waza (techniques des pieds et des jambes) ont l'on fait chuter par accrochage, blocage, balayage ou fauchage des pieds de l'adversaire et enfin les Sutemi-Waza (techniques de projections par sacrifice de son équilibre) ou l'on projette en utilisant le poids de son corps (projections spectaculaires que l'on connaît mieux sous le nom de planchette Japonaise). Pour réussir toutes ses techniques il est important de créer des déséquilibre et des déplacements pour se trouver en position favorable, il existe ainsi plus de 40 techniques de projections qui peuvent être placées en attaque directe, par feinte de corps, par enchaînements de plusieurs techniques, ou sur contre attaque. De plus le risque de commotion lors des chutes a obligé la mise au point des Ukemi (brise chutes) qui permettent d'amortir et d'éviter toutes blessures, c'est par de nombreuses répétitions que le Judoka apprend à ne plus craindre la chute et à la maîtriser. Le Katame-Waza est une suite du Nage-Waza, quand une projection n'a pas marqué un point gagnant le combat se poursuit au sol et l'on tente de contrôler son adversaire. Tout comme pour le Nage-Waza il existe des sous-familles dont les Osae-Waza (techniques des immobilisations) où l'on tente de maintenir les épaules de son adversaire au sol pendant un certain temps, les Shime-Waza (techniques d'étranglements) où l'on tente de faire abandonner l'adversaire en portant un étranglement sanguin, respiratoire, voir nerveux, les Kansetsu-Waza (techniques de luxations) où de même que pour les Shime-Waza in tente de faire abandonner l'adversaire en lui pratiquant une clef de bras. Pour les techniques d'abandons, les Shime et Kansetsu-Waza, il est important de bien contrôler et maîtriser ses mouvements pour éviter tous accidents, elles ne sont d'ailleurs autorisées qu'à partir de l’âge de 15 ans.